Sur le chemin

La renaissance par la main miraculeuse de Dieu
Par la soeur initiée Pham Thi Lan, Varsovie, Pologne
(Initialement en aulacien)

        A peu près deux ans auparavant, j'étais vraisemblablement au bout du tunnel de la vie et pensais que mon existence sur terre prendrait fin. Cependant, j'aimerais vous raconter brièvement mon destin avant que je rentre dans ce tunnel.

       Au début de 1981, j'ai été hospitalisée pour me faire enlever deux tiers de mon estomac suite un grave ulcère. Malencontreusement, l'infection dans mon estomac était si critique qu'elle menaçait ma vie, et je sentais comme si ma vie "ne tenait plus qu'à un fil." C'était incompréhensible que je sois encore vivante, vu mon corps amaigri et le grave ulcère. Après cela, l'ulcère était toujours là. Je suis allée dans beaucoup d'hôpitaux pour chercher et rencontrer beaucoup de médecins orientaux et occidentaux, ainsi que beaucoup d'herboristes connus. Je prenais une grande variété de pilules et des milliers de prescriptions d'herbes médicinales, seulement pour découvrir qu'aucune d'elles ne pouvait guérir complètement mon ulcère. Ainsi, ma famille et moi vivions perpétuellement dans la pauvreté, les ennuis, et la souffrance.

       A la fin de 1992, je suis allée à l'étranger pour changer d'environnement, et dans l'espoir que cela améliorerait ma santé. Malgré le changement géographique, cependant, ce qui était, était. Pendant beaucoup de nuits, mon époux et moi-même étions incapables de dormir suite à la souffrance que j'éprouvais. Je me tordais de douleur atroce jusqu'à épuisement. Mon époux essayait de son mieux pour aider à me soulager, mais en vain. Je sentais que je ne pourrais pas être un enfant véritablement consciencieux, une femme, et une mère, et encore moins un citoyen utile à la société.

       Pendant de nombreuses nuits, je priais Dieu et Bouddha de me permettre avec miséricorde de retourner bientôt à la poussière. J'avais suggéré à mon époux qu'il m'achète un billet d'avion pour notre pays ainsi je pourrais retourner là et y mourir. C'était dire qu'à ce moment-là, j'étais dans une situation désespérée d'une personne qui sombrait plus profondément de jour en jour dans l'abîme, avec aucun espoir possible de salut. Cependant, au même moment, par la coïncidence ou par l'arrangement de la nature, j'ai reçu une revue de Maître et Son livre "La clé de l'illumination immédiate, libération en une vie." Le livre semblait avoir un pouvoir invisible qui m'attirait fortement.

       Après avoir lu le livre de Maître, je récitais immédiatement Son nom quand la douleur survenait dans mon estomac. Miraculeusement, je sentais un résultat merveilleux et immédiat. La douleur extrême comme si quelqu'un frottait du sel sur ma blessure ou tirait mes intestins commençait à diminuer graduellement et doucement, dès que je récitais Son nom tranquillement. Je sentais et éprouvais un mouvement merveilleux à l'intérieur de moi. Les jours suivants, chaque fois que la douleur survenait, je commençais à réciter Son nom nuit et jour et trouvais que ma souffrance disparaissait lentement. Mon corps avait essayé toutes sortes de médicaments, mais je n'en avais jamais connu aucun si efficace. C'était 100% vrai. Je n'avais besoin que de réciter sincèrement le nom de Maître pour réaliser aussitôt que toutes les choses que j'avais sérieusement rêvé sans pouvoir réaliser était en Elle !

       Même pendant l'enfance et l'adolescence, et avant d'entrer à l'université, j'avais aspiré à avoir un professeur de vertu parfaite et de beauté qui pourrait me guider et répondre à toutes les questions survenant dans ma vie. Mais, j'avais été incapable de trouver un tel professeur.

       Maintenant, j'ai trouvé le mentor qui représente l'accomplissement de toutes mes aspirations. En plus, je sens aussi que ma pauvre petite âme a trouvé son destin éternel. C'est Votre compassion infinie qui m'a libérée pour toujours du monde banal et confiné. Comme une vague qui rencontre l'océan, comme un enfant perdu depuis longtemps qui se réunit avec sa Mère bien-aimée, mon coeur sent enfin une grande joie indescriptible. J'ai écrit le petit poème en dessous pour exprimer le bonheur et les changements que j'ai éprouvés :

Mon âme avait voyagé sur chaque terre désolée,
Et comme la pluie s'est arrêtée,
Une sécheresse a semblé durer pendant mille ans.
Alors soudain, Vous avez apporté des pluies torrentielles et le tonnerre,
Douchant mon âme pour que la graine puisse prendre racine parmi des pierres.

       J'ai eu une vraie renaissance en revivant chaque jour avec des cassettes et livres de Maître. En regardant en arrière, pendant ces précédents jours, mes larmes ont semblé se tarir de ma plainte sur mon destin. Maintenant, je réalise que c'était à cause de l'ignorance que je devais vivre par le chagrin et la douleur. Maître m'a montré les sources de ma souffrance et comment les éviter. Son enseignement, que je n'avais jamais entendu par personne d'autre, est complètement compatible avec mon âme. Maître a dit que la plupart des accidents, maladie, guerres, et désastres naturels sont produits par une atmosphère de haine causée par des tueries. Maître me réveillait par l'une de Ses cassettes vidéo en disant : " Remplacer un peu de morceau de viande dans un bol de nouilles par un peu de morceau de tofu n'est pas difficile. Pourquoi est-ce qu'on devrait manger la viande et les os des êtres vivants pour seulement repayer plus tard le sang emprunté avec son propre sang ? Si nous ne voulons que personne coupe et jette notre propre peau et chair, alors pourquoi devrions-nous le faire à d'autres, que nous connaissons si bien, de telle manière que cela leur cause tant de souffrance ? "

       Après avoir écouté cela, j'ai eu partout la chair de poule et j'ai regretté beaucoup d'avoir commis tant de péchés envers les animaux adorables. Je voulais entrer en action rapidement pour compenser mon méfait de part le passé. Je décidais de devenir végétarienne à tout prix, et jurer de ne plus manger de viande.

       Quand je suis devenue végétarienne, je me suis sentie peu à peu plus légère et tous mes chagrins ont lentement disparu. Avant de pratiquer la Méthode de Méditation Guan Yin, j'étais déjà tranquillement prise en charge par Maître, bien que j'aie seulement commencé à suivre un régime végétarien. Dans beaucoup de rêves (y compris ceux de ma fille) Maître venait m'enseigner et me consoler de différentes manières. Une fois, Elle est venue à mon lit pour me dessiner un lac et des lotus fleuris. Je n'oublierai jamais ce moment regardant le dessin à Ses côtés. Je rêvais d'Elle sous des formes différentes de grande beauté et de grâce. Elle touchait ma tête, tenait ma main et me serrait en me donnant de l'amour le plus chaleureux et doux. Après avoir pratiqué la Méthode Guan Yin, ma vie a changé complètement. Toutes les chaînes me reliant à cette vie ont semblé être tombées au loin. Je sens comme si un fardeau de mille pièces avait été ôté de mes épaules. Maître prend soin de ma famille à la fois de manière physique et métaphysique, à la fois de manière spirituelle et matérielle. Elle a donné à ma famille des choses grandes et petites. Il y a des obstacles que sans pratiquer la Méthode Guan Yin, nous n'aurions sûrement pas été capables de surmonter. Mes aspirations quotidiennes sont toutes accomplies par Elle, et cela semble être des arrangements merveilleux, qui sont seulement sentis par moi, et ne peuvent pas être exprimés par écrit.

       Les expériences extérieures de quelqu'un ne peuvent pas être dites complètement, même si elles méritent l'attention. Et les expériences intérieures ne peuvent pas être transcrites en mots, comme si les initiés le savaient déjà. Une fois, en état de samadhi, j'ai vu des milliers d'étoiles filantes minuscules apparaître devant mon oeil de sagesse. Elles paraissaient être à la surface d'un écran ou filet d'abord, puis se sont transformées en une forme d'entonnoir avec un plus petit bout s'étirant vers l'infini. C'était une masse de millions, milliards, ou d'infinies étoiles étincelantes. J'étais en train de voler dans ce ciel plein d'étoiles ayant une sensation douce de confort extrême.

       Dans les rêves que j'avais normalement après la méditation tôt le matin, Maître me guidait pour voler vers des cieux qui avaient à la fois lune et étoiles. En dessous de moi c'était un monde d'un vert frais qui me faisait sentir très à l'aise et joyeuse pendant que je volais.

       Une fois, j'ai rêvé d'êtres invisibles venus me déranger et me faire sentir malheureuse, et j'ai crié sans être capable de m'endormir. Je me sentais très mal, j'ai commencé à sangloter, et je me suis levée pour méditer. Après la méditation, je me suis sentie si fatiguée que je suis tombée à moitié endormie, et Maître m'a encore guidée, cette fois pour voler vers un endroit où il y avait de grands arbres terrestres. Je ne savais pas où c'était. Maître me tenait étroitement dans Ses bras et m'entourait de Son grand amour. Je La serrais aussi et éclatais en sanglots. Tandis que je La tenais, j'étais capable de proférer ces mots du fond de mon coeur : " Je Vous aime beaucoup. "

       A ce moment, j'ai senti aussi un parfum frais issu de Son corps, un parfum magnifique qui était indescriptible. Comme j'essayais d'ouvrir mes yeux plus largement pour mieux La regarder, Elle était déjà partie, me laissant complètement étourdie. Au réveil, je me trouvais dans la même position que j'avais quand je L'avais enlacée, et Son parfum restait encore autour moi. Je ne croyais pas alors que c'était seulement un rêve. Une sensation d'amour infini envahissait à la fois mon âme et mon corps quand j'étais à Ses côtés.

       Bien que je sois une débutante dans la méditation, chaque jour notre Maître compatissante m'apporte la bénédiction énorme de Son et de Lumière Divine. Bien que j'aie seulement mis récemment les pieds sur le seuil du Sentier spirituel, j'ai déjà été immensément impressionnée par l'attraction infinie de ce bosquet de richesse et de mystère. Les plaisirs matériels de ce monde, les joies apportées par le statut ou l'argent, sont incomparables à la bénédiction apportée par la Méthode Guan Yin, qui nourrit mon esprit si bien que je peux devenir de plus en plus paisible et heureuse.