L’Amour véritable - La grâce de Dieu

Par la soeur initiée Wang Qing-yao, Hong Kong

Je n'avais pas l'intention d’aller à l'exposition de bijoux qui avait lieu en mars cette année. La dernière fois, j’avais acheté la parure «Victoire Positive » de la Bijouterie Céleste et j'étais totalement satisfaite. J'étais obsédée par l'art de la joaillerie depuis mon enfance. Avant de poser les yeux sur la Bijouterie Céleste de Maître, même les pierres les plus précieuses que je voyais dans les étalages d’exposition ne m’impressionnaient pas ; elles pouvaient être belles mais me paraissaient fades. A cette époque-là, ne faisais que regarder mais n'achetais pas ; c’était dû aussi à la peur de les perdre. On aurait pu dire en me voyant que je n’étais pas du tout intéressée par l’acquisition d’objets de valeur.
Récemment, j'ai senti que je devais quitter le pays pour quelque raison inexplicable. Pendant que je faisais mes bagages dans la maison de mon fils, j'ai remarqué les photographies de certains de mes proches, dont la plupart n'ont pas été initiés. Regardant ces personnes, je me suis rendu compte que j’avais très peu pris soin d'eux durant toutes ces années, parce que j’avais concentré toute mon attention sur l'enseignement de Maître.  A ce moment-là, j'ai senti que c'était le moment de m’occuper d’eux, mais je n'avais aucune idée de ce que je pourrais faire. L'exposition de la Bijouterie Céleste a eu lieu, et soudain l'inspiration m’est venue d'acheter à chacun d'eux un bijou de la parure « Véritable Amour  ». J'ai décidé de les acheter immédiatement.
En entrant, j’ai pris la décision d’acheter uniquement ce que j'avais planifié et rien d'autre. Mais, étant sur place, je me suis dit que je pouvais aussi admirer les créations artistiques de Maître pour ma satisfaction personnelle ! A chaque fois que je vois ces créations d'amour de  Maître, j’ai l’impression de lire les lettres de mes parents chéris, si pleines de paroles pleines d'amour, de larmes, et aussi de leurs bénédictions en me disant au revoir : « Prends soin de toi pendant le voyage ! Reviens vite à la maison quand tu auras terminé tes études ! Tes chers parents t'attendent. » Je suis toujours empressée de revoir ces chefs d’œuvre de joaillerie dans les expositions de la Bijouterie Céleste, mais j'essaye de fuir ces paroles d'amour et de chaleur qui semblent retentir dans mes oreilles. En réalité, mon amour, comment pourriez-Vous ne pas me manquer, comment pourrais-je oublier Vos conseils et les paroles d'amour. Je sais que je vais revenir à la Maison bientôt.
Soudain, le rire d'une sœur initiée m’a fait revenir à la réalité. Comme on m’aidait à essayer le Bijoux Céleste « Amour Véritable », ma détermination de ne rien acheter pour moi-même s'est évanouie sans traces. En fin de compte, j'ai commandé quelques parures de la Bijouterie Céleste que j'aimais et j'ai aussi décidé de ne pas quitter le pays. Je me suis rendu compte que tout était la grâce de Dieu pour mettre en évidence nos forces et faiblesses. Le pouvoir que nous tirons de la pratique spirituelle dans ce monde à peine suffisant. C'est pourquoi Dieu compense nos insuffisances en nous laissant servir les êtres sensibles. Il nous rappelle aussi que nous avons déjà tout, et que tout simplement, nous ne savons pas comment l’utiliser. Ces bénédictions supplémentaires de Dieu nous rendent la vie plus heureuse dans ce monde. Oh ! je pense que j'ai compris quelque chose !