Histoire de la serrure

Par Zhou, future initiée, Chine continentale

Un soir de septembre 1997, en rentrant chez moi, je n’ai pas pu ouvrir la porte. La clé tournait et retournait dans la serrure. Cela a duré bien une demi-heure sans pouvoir ouvrir la porte. Des amis sont venus m’aider, et m'ont dit que la serrure était cassée. Puis, mon mari est rentré, et il a aussi essayé sans succès.
Notre appartement se situait au sixième étage. Il n’existait pas d’autres moyens pour y pénétrer. Quand j’ai réalisé que l’on ne pouvait pas ouvrir la porte, je me suis assise dans l’escalier et j’ai commencé à méditer. Pendant la méditation, je n’ai pu m’empêcher de prier Maître de m’aider, bien que je ne voulais pas la déranger pour une chose aussi insignifiante. Soudain, j’ai vu un faisceau de lumière par mon œil de sagesse et j’ai senti le corps de transformation de Maître près de moi. Il m’encourageait à essayer encore une fois. J’ai immédiatement ouvert les yeux et me suis levée. J’ai mis la clé dans la serrure et j'ai tournée et la porte s’est ouverte !
« Vous êtes vraiment omnisciente, Maître ! » Plus tard, quand mon mari est revenu, il a été étonné de me trouver dans la cuisine en train de préparer le repas. Les yeux écarquillés, il s’est exclamé : « Comment as-tu ouvert la porte ? » Je lui ai raconté la méditation et l’aide de Maître. Il m’a regardée un moment en silence, puis a dit : « Maître est vraiment toute-puissante ! »
 

Cherchez d’abord le Royaume de Dieu, et les autres choses vous seront données par surcroît

Raconté par la soeur initiée Chen Jin-nu, Nantou, Formose
Enregistré par la rédaction de la Revue à Nantou, Formose

Trois ans avant son initiation, sœur Chen avait avec des amis des parts dans une société de culture de fruits. Mais en raison du trop grand nombre de partenaires, les disputes étaient fréquentes. Toute cette pression et cette frustration poussaient sœur Chen à se retirer de la société. Or, elle devait gagner sa vie et élever ses enfants. C’était une décision difficile à prendre. Après longue réflexion, elle a décidé de monter sa propre affaire. Elle a commencé par vendre des fruits au marché, mais gagnait très peu, seulement quelques centaines de dollars N.T. par jour, malgré de longues heures de travail. Aussi, était-elle très frustrée.
Un jour, à midi, elle est allée manger des pâtes végétariennes. Voyant un livre de Maître sur la table, elle a commencé à le lire. La propriétaire de cet endroit était une disciple de Maître. Elle l’a invitée avec enthousiasme à aller voir Maître au Centre de Hsihu. Ainsi, un dimanche, sœur Chen et son fils sont allés au Centre. Etant une fervente bouddhiste, elle a été choquée de n'y voir aucun temple. Elle n’a vu qu’un grand nombre de personnes assises à méditer sur leur coussin. Elle en a été très troublée ! A cette époque-là, elle ne connaissait rien de la méditation.
Elle s’est promenée un peu avant de se reposer à l’ombre. En demi-sommeil, elle a vu Maître apparaître devant elle en rêve. Elle Lui a raconté sa vie dure et L'a priée de l’aider. Le corps de transformation de Maître a souri et hoché de la tête en signe de consentement. Le lendemain, un miracle est arrivé ! Des personnes bienveillantes lui ont proposé de vendre ses fruits sur un autre marché. Ils lui avaient même déjà trouvé un emplacement. Depuis, son affaire marche très bien. Parfois, elle peut gagner cinq ou six mille dollars N.T. par jour.
Après avoir expérimenté de nombreux miracles comme celui-ci et avoir approfondi les enseignements de Maître, elle a compris l’importance d’être initiée. Ainsi, elle et son fils ont été initiés par Maître. Depuis, elle médite assidûment et peu importe les problèmes ou les difficultés qu’elle rencontre, ils sont facilement résolus. Encore une fois, son exemple prouve ce que Maître nous dit : « Si nous pratiquons bien, Dieu prend soin de tout. »
 

Une rencontre peu commune avant l’initiation
Par le frère initié Giao Su, Hamilton, Ohio, Etats-Unis

En automne 1994, avant même de connaître le nom du Maître Suprême Ching Hai, j’ai eu un rêve extraordinaire et de bon augure à propos d’une femme belle et puissante. Elle était habillée d’une robe royale couleur or d’un pays oriental. Sa robe était magnifique, avec de longs revers à ruban touchant terre, et un diadème d’or entourait sa tête comme un halo. Elle semblait se tenir au-dessus du sol, sur un socle ou un trône. Je la trouvais royale et au-delà de la Terre, avec l’impression qu’elle tenait une position différente des êtres humains ordinaires. Elle présidait une forêt tropicale où deux panthères vivaient dans une cage en bambou et tournaient autour de la porte, cherchant à s’échapper.
Au réveil, j’ai senti une forte affinité avec la femme de mon rêve, et j’ai senti que j’étais Son disciple ou Son assistant, mais sans pouvoir deviner qui Elle était. Elle me semblait familière sans que je puisse savoir si je L’avais déjà vue en cette vie.
Quelques semaine après, j’ai reçu un coup de fil de mon ancien professeur de thèse de doctorat d’une université locale. Elle m’a demandé d’aider une chinoise qui préparait une thèse de doctorat sur la méditation. Le professeur m’avait contacté parce que ma thèse portait aussi sur la méditation. Eh bien, il s’est trouvé que cette étudiante et sa camarade de chambre étaient des disciples du Maître Suprême Ching Hai ! Cette camarade de chambre semblait particulièrement intéressée de parler avec moi quand je suis arrivé chez elles, car elle avait rencontré peu d’occidentaux qui s’intéressent à la méditation.
Pendant la discussion, je leur ai raconté que j’avais essayé depuis plusieurs années différentes sortes de méditation, alors elles ont commencé à me présenter Maître Ching Hai et la méthode Guan Yin. A ce moment-là, je pratiquais une méthode de méditation avec des mantras, mais qui ne me satisfaisait pas. Il semblait que j’étais mûr pour tenter une nouvelle méthode de méditation, et ces initiées ont dû le sentir, car nous avons discuté pendant des heures. Elles m'ont montré le livret-échantillon et une vidéo de Maître, et m'ont aussi, offert un repas végétarien délicieux. J’étais végétarien depuis 9 ans et j’avais essayé maintes méthodes spirituelles sans succès, ainsi, j’étais enthousiasmé de suivre Maître et de pratiquer la méthode Guan Yin. Dès la première vidéo de Maître, j'ai senti une affinité avec Elle, appréciant Sa sagesse, Sa spiritualité et Son naturel aimant. J’ai tout de suite voulu apprendre la méthode Pratique.
Quelques semaines plus tard, après avoir commencé à méditer selon la méthode Guan Yin, je suis retourné chez cette disciple où j’ai aperçu une photo de Maître sur le mur. J’ai su immédiatement que la femme qui était apparue dans mon rêve était le Maître Suprême Ching Hai, car la robe royale Au Lac qu’Elle portait sur la photo était identique à celle portée par la femme belle et puissante de mon rêve !
J’ai enfin trouvé mon vrai Maître, Elle s’est arrangée pour que j’ai ce rêve auparavant, afin que je ne doute pas de Son pouvoir et de mon affinité avec Elle. Les deux panthères symbolisaient ma propre nature essayant de se libérer de son ancienne vie avant de rencontrer Maître. Je n’ai jamais eu d’expériences similaires avec d’autres Maîtres et cela me fait apprécier encore plus la grandeur et la compassion de notre adorable Maître Suprême Ching Hai. Elle aide les aspirants dans la voie spirituelle par des rêves prémonitoires et des visions, afin de renforcer leur foi et leur compréhension en Sa sagesse illimitée et Son pouvoir de bénédiction.
Merci Maître, de me donner cette chance de Vous rencontrer de cette manière si pleine de compassion, de Vous suivre vers la libération éternelle du cycle des naissances et des morts, et d’atteindre la Vérité ultime !